Initiation

30 Mai

Alors que le serveur s’affairait à débarrasser au plus vite la table adjacente, Pauline repris de plus belle.

– Nerio ! Sérieux! Tu devrais vraiment t’en faire un, c’est génial je te promets!

Nerio avait passé les deux dernières heures à écouter ses arguments à base de pour et de contre savamment mélangés avec des annotations techniques. L’étudiant qu’il était n’avais pas la moindre envie de s’embarquer dans une telle aventure.

– Franchement ma belle, j’imagine que ce peut être très utile mais bon … Tu sais moi, je suis plutôt un mec à l’ancienne … Toutes ces nouvelles technologies là…

– Oh arrête de faire ton vieux mec aigri! 21 ans seulement et on dirait que tu en as 65… Essaye juste ! Au pire tu abandonnera rapidement … mais essaye, bon sang!

Nerio commençait tout juste à considérer ses arguments. La jeune fille pleine d’entrain qu’elle était le motivait quelque peu dans cette démarche.

– Ouais. Bon.

– Alleeeeez !! Pour me faire plaisir ?

Suite à cet argument fallacieux, Nerio se vu contraint d’accepter. Il n’y avait rien à faire. il ne pouvait rien lui refuser. Pourtant il ne sortait même pas avec elle, n’en avait jamais été amoureux. Mais bon, c’était ainsi.

-Ok très bien. J’abdique. Mais à condition que tu m’aide à le faire !!

– Génial !

Elle sortit son ordinateur portable de sous la table, écarta d’une main les tasses de café recouvrant cette dernière et se connecta à internet.

– Bon, il te faut un nom. Alors tu pourrais choisir « Ecrivain d’un jour » …?

-Mouais. Bof.

-Alors, « nouvelles de Paris » ou « Le pari imaginatif », non ?

– Mouais. J’ai déjà un nom. C’est Nerio.

– Va pour Nerio alors !

Elle se mit à tapoter frénétiquement sur son clavier

– Euhhhh c’est déjà pris. Une autre idée ?

– Oui, NerioDC. Comme mon nom de famille.

Elle se remit à tapoter frénétiquement.

– C’est bon pour celui ci ! Allez on y est presque ! Maintenant, tu va sur ce site, et tu écris ce que tu veux.

– Comme quoi ?

– Comme ce que tu fais dans ton carnet pardi ! Des nouvelles, des critiques, des parties de romans; ta routine quoi.

Nerio était dubitatif. Il voyait mal l’intérêt d’écrire à la fois dans le carnet et sur l’ordinateur.

– Et l’avantage par rapport au carnet c’est … ?

– C’est que le monde entier pourra le lire, le commenter, le partager !

– Bon. Super. Bon ben y a plus qu’à alors.

– C’est ça !

– Et ça s’appelle comment ton machin déjà ?

– Un blog Nerio, un blog…

Publicités

5 Réponses to “Initiation”

  1. Alice 29/08/2011 à 3:33 #

    Bonjour. Je viens de lire ton (je te dis tu, je préfère) blog dans l’intégralité (enfin, je crois.) et je trouve que ton écriture est plutôt fade. Enfin, hem. Tu vois Zola ? (Oui, comparaison plutôt bizarre) eh bien, c’est toi mais en plus poussé et beaucoup plus ancien. Hem, comment dire. Ton roman est plutôt bien, comme histoire, assez banal même. C’est ta première d’ailleurs ? Enfin, bien sûr ce que je te dis, ne tiens qu’à moi et tu en prends compte si tu le veux ou pas :). Mais, je trouve que ton écriture, est, malgré très recherchée dans le vocabulaire et dans la recherche de description. Enfin, en ce moment je suis dans mon époque Frederic Beigbeider. Je suis surement un peu dure. Mais, j’attends de voir la suite de ton histoire.
    Comme une impression que tu n’arrives pas tellement à tout écrire. Tu ne te laisse pas assez submerger par l’écriture. Enfin, bref. Bonne continuation :). Bien sûr, c’est très bien à niveau de ton âge. Mais on peut toujours se surpasser :D.

    • nerio d c 29/08/2011 à 4:01 #

      Premièrement, merci pour ton commentaire constructif 🙂
      Si tu parles de la nouvelle : « Les Paradis Artificiels », effectivement, il y a beaucoup de description, et pour cause; à la base ce devait être un scénario et pas une nouvelle … Donc la transition donne un texte assez lourd en description.
      Concernant, zola, de mémoire (je pense au bonheur des dames et au Rougon macquart) il excelle dans la description ce qui donnait des pages et des pages sans que rien ne se passe… Promis je modifierais ça pour la suite 🙂
      Enfin, concernant Beigbeder, j’avoue que je n’ai pas le talent qu’il a pour les Punchlines posées au gré des pages. Chacun de ses livres étant parsemé de phrases plus cultes les unes que les autres.

      En bref, je prendrais en compte tes remarques à l’avenir, et à propos de la nouvelle, il me parait plus intéressant de se focaliser sur l’histoire en tant que tel et non pas sur le style que je n’ai pas vraiment eu le temps de retravailler ( oui j’aurais du avant de le publier mais bon … )

      Au plaisir de te lire 😉

  2. Soy 29/08/2011 à 7:43 #

    Simple curiosité… L’histoire a-t-elle vraiment commencé ainsi?

    • nerio d c 29/08/2011 à 8:20 #

      Oui tout pareil !! Seuls les prénoms ont été changés …
      En fait j’écris toujours tout sur mon carnet mais j’essaye de plus en plus de le retranscrire sur ce blog

      • Soy 29/08/2011 à 8:21 #

        Je trouve ça génial de garder une trace de tout ce qui se passe… Avec le temps les souvenirs s’estompent et je crois qu’il n’y a rien de plus triste que de ne pas être capable de raconter à quelqu’un quelque chose qui te tiens à coeur mais dont tu n’as plus assez de souvenir pour qu’il en comprenne l’intensité (Hum pas sure que mon explication soit claire…)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :